En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Seconde

Arts plastiques

Par webmestre herdrie, publié le jeudi 26 avril 2012 11:19 - Mis à jour le mardi 19 juin 2012 14:44

L'enseignement des arts plastiques, dont l’originalité est de prendre appui sur l’expérience sensible des élèves,  permet à chacun d’eux, par le truchement d’une pratique exploratoire et réflexive, de développer son potentiel de créativité, de participer à son éducation visuelle, d’acquérir une culture lui permettant de comprendre les enjeux de la création artistique quels qu’en soient l’époque et le lieu.


Préambule général : 
Durant leur scolarité au collège, les élèves ont suivi un enseignement obligatoire en arts plastiques et en éducation musicale, éventuellement rencontré sous diverses formes (le cinéma, le cirque, la danse et le théâtre), et acquis des connaissances et capacités relevant de l’histoire des arts. En classe de seconde, il leur est proposé de poursuivre ce parcours et d’affirmer leurs goûts, aptitudes et motivations pour faire des choix réfléchis en vue du cycle terminal.
Les enseignements facultatifs arts relèvent de la formation culturelle générale proposée au lycée. Ils mettent en jeu le corps, le sensoriel et le sensible et se structurent autour de deux composantes, l’une pratique, l’autre culturelle, qui sont le plus souvent imbriquées lors de la mise en œuvre pédagogique. 
 
Définition et objectifs :
Au lycée, l’enseignement des arts plastiques s’appuie sur les connaissances et compétences acquises par l’élève au collège. Il repose prioritairement sur l’exercice d’une pratique plastique fondée sur les formes de la création artistique contemporaine mises en relation avec celles léguées par l’histoire de l’art. Parallèlement, il vise à la connaissance des œuvres, à la construction d’attitudes artistiques et à l’exercice d’une réflexion critique. Les connaissances et compétences ainsi acquises doivent faciliter des poursuites d’études supérieures et le choix suffisamment informé d’un parcours professionnel.
La pratique artistique de l’élève vise à concrétiser une intention grâce à l’expression de son inventivité. La classe de seconde permet d’approfondir ou de découvrir les techniques et outils traditionnels mais aussi les technologies contemporaines.
La culture artistique, appuyée sur l’histoire de l’art, se construit dans le cadre de la pratique artistique.
Elle nourrit l’imaginaire, permet de situer sa pratique au sein de l’histoire et des théories artistiques, passées ou contemporaines. Une culture artistique ainsi construite permet d’entrer dans une dynamique plus complexe d’invention et d’expression et de réflexion.

Les compétences développées en arts plastiques englobent des connaissances, des capacités et des attitudes dans trois champs de principaux de compétences :

  • Compétences techniques et artistiques
  • Compétences culturelles
  • Compétences comportementales

Art et pratique plastique :
L’"Art", au sens large du terme, est un ensemble de procédés spécifiques visant à produire un résultat : l’œuvre. L'œuvre d'art est le résultat d'une activité humaine productrice. Elle est une réalité sensible : l’homme se représente l’objet de l’art avant de le produire. Il n’y a pas d’art sans cette faculté d’anticipation. 
Il s’agit de trouver les moyens les plus efficaces pour réaliser l’objet dont on a l’idée : ce sont les moyens techniques. L’art appartient au domaine pratique : il engage une action, il agit sur la matière et sur le monde extérieur.
Est plastique toute matière qui comme l’argile est susceptible d’être modelée. Mais depuis la fin du XIXème siècle, cette dénomination d’«arts plastiques» a considérablement évolué et réunit désormais toutes les formes d’expression artistique explorant les anciens et nouveaux médias (dessin, peinture, sculpture, photographie, cinéma et vidéo, supports numériques, etc.), et les nombreuses pratiques expérimentales. 

L’enseignement de seconde porte sur deux questions : «dessein/dessin» et «matérialité/matériau».

Culture artistique et histoire des arts :
La culture et la pratique ne sont pas à dissocier ni à considérer successivement. Elles sont constamment articulées. Il s’agit d’offrir des sources dans lesquelles puiser, proposer des champs de connaissances qui vont nourrir l’imaginaire de l’élève. Il s’agira pour lui d’apprendre des œuvres du passé, ressentir des affinités, emprunter et revisiter des données formelles, techniques, symboliques et sémantiques.  L’histoire des arts offre des possibilités d’études transversales. Au delà de l’inspiration produite par les œuvres, l’élève doit être capable de défendre un point de vue critique. Ainsi doit s’aiguiser son sens de l’observation, son désir de connaître et de comprendre ce qui lui est étranger ou inhabituel. Il développera ainsi son esprit d’expérimentation et de découverte. 
 
En classe de seconde, il convient de mettre en place une méthodologie de l’analyse d’œuvre. L’élève doit apprendre à décrire l’œuvre étudiée, avec un vocabulaire approprié et spécifique. Il doit organiser sa réflexion autour d’axes d’études qui sont autant de notions plastiques fondamentales (sujet, couleur, composition, spatialité…) et questionner le traitement de ces notions pour en faire apparaître le sens. Il doit enfin pouvoir progressivement situer cette œuvre en relation avec d’autres œuvres ou mouvements qu’il connaît.

Evaluation des acquis des élèves :
Formative et critériée, l’évaluation s'effectue tout au long de l'année. La méthode et la référence à des critères compris et intégrés par les élèves doivent être clairement définies.  
L'évaluation porte sur la démarche suivie, les étapes franchies, le résultat obtenu, les savoirs acquis. 
La prise de parole de l’élève fait  l'objet d'une attention particulière. Conduite par le professeur, à partir des productions individuelles ou collectives, elle permet à l'élève de prendre conscience de la singularité de sa démarche et des divers enjeux de sa réalisation ; elle fonde le dialogue avec chaque élève, qui peut ainsi faire le point sur ses difficultés, ses acquis, ses progrès et ses projets.

L’horaire de l’enseignement :
Il est de trois heures par semaine et par élève.

Pièces jointes
Aucune pièce jointe